Georges BRINGUIER

 

Georges BRINGUIER

 

« Lumières et anti – Lumières au XVIIIè Siècle »

 

Georges Bringuier : inspecteur honoraire de l’Éducation Nationale dans les domaines scientifiques. Auteur d’essais sur la théorie de l’évolution, le créationnisme, la laïcité et de biographies du mathématicien Alexandre Grothendieck et du naturaliste Charles Darwin.

« Le siècle des Lumières, grand moment de l’histoire qui se caractérise par l’essor de la science, de la philosophie et des arts est marqué par un désir croissant de liberté et la contestation des pouvoirs politiques et religieux. Il est communément admis que Les Lumières courent de 1715 à 1789, soit de l’avènement de Louis XV à la Révolution. Si Les Lumières est un mouvement d’idées européen, c’est bien en France que se situe le foyer qui irradie dans toute l’Europe. Certains auteurs européens n’hésitent pas à parler d’Europe française, pour désigner une zone et une période hégémoniques de la France qui s’étalent plus largement dans le temps et dans l’espace allant de l’avènement de Louis XIV jusqu’à la chute de Napoléon.
Après avoir mesuré quelle fut l’importance de l’hégémonie du français et de la culture française, nous nous arrêterons un temps sur le XVIIe siècle, « Siècle de la raison » et précurseur des Lumières, siècle des grandes découvertes qui débutent avec Galilée et se terminent avec Newton. Se mettent en place les canons de la science telle qu’elle est définie aujourd’hui. La pensée scientifique s’affranchie des croyances imposées.
Après avoir évoqué les destinées et les apports des principaux philosophes des Lumières, Montesquieu, Rousseau, Voltaire, sans oublier les encyclopédistes, nous montrerons le rôle déterminant des salonnières dans l’élaboration des idées et leur diffusion. Pour clore cette période, nous évoquerons le benjamin des lumières Condorcet.
Il est difficile d’évoquer le XVIIIe siècle sans mentionner qu’il fut aussi le siècle des anti-Lumières. En effet les lumières des philosophes ne sont pas les seules à briller, brûlent encore les bûchers des dernières victimes des obscurantismes et des fanatismes, avec les affaires Calas et La Barre, ainsi que les autodafés et la mise à l’Index des livres interdits des ouvrages philosophiques. »

Quai des savoirs  Allées Jules Guesde le dimanche 27/01/2019 à 16h, métro Palais de justice ou Carmes.

 

Bibliographie (éditions Privat) :
Le flamboyant destin du chevalier de La Barre (2017)
La laïcité dans tous ses Etats (2016)
Alexandre Grothendieck, Itinéraire d’un mathématicien hors norme, (2015) « Grand prix scientifique » gourmets des lettres de Toulouse.
Charles Darwin, voyageur de la raison, (2012)
Lucy, Eve et Marianne ou Évolutionnisme, créationnisme et laïcité, (2010) (sous le pseudonyme Brianne – non réédité)