Cycle « Vodoun » Paul ACLINOU

Le vodoun, un autre regard : un triptyque autour de l’homme. De l’art au vivre ensemble en passant par le rituel.

18H30 les:

Mardi 03/10/2017: Introduction: les hommes et les vodoun

Jeudi 02/11/2017: Le triptyque.

Mardi 28/11/2017: La constitution des vodoun.

Mardi 09/01/2018: Lêgba: vodoun de la tête, vodoun des croisements.

Jeudi 01/02/2018: Fa et l’art divinatoire.

Jeudi 08/03/2018: Le duo Fa-Lêgba, les axes.

Mercredi 04/04/2018: Le vodoun et ses fétiches: I: Fondements cosmologiques et mythomoteur.

Lundi 07/05/2018: Le vodoun et ses fétiches: II: Les types, fabrication et mis en oeuvre.

Maison de la citoyenneté st Cyprien, entrée place intérieure, métro St Cyprien.

 

ARGUMENTAIRE.
Le propos de cette série de conférences porte sur le vodoun que beaucoup considèrent comme une religion, et que je prends pour ma part comme un mode d’existence avant tout, sans exclure pour autant le fait religieux. C’est dire que c’est d’abord de l’homme qu’il s’agit ; c’est cet aspect-là que je vais développer.
Je voudrais par-là proposer un autre regard par rapport à la vision qui est portée d’ordinaire sur le vodoun ; une vision qui est largement répandue ici comme en Afrique ; une vision enfin qui est à l’origine de bien de fantasmes pour ne pas dire davantage… C’est un regard différent qui conduit à une autre réalité que je me propose de montrer, une réalité qui surpasse le fait cultuel.
Cette autre réalité relève d’un tout autre paradigme, celui de la raison. Un paradigme qui gouverne une pédagogie active, située totalement hors du champ religieux ; une pédagogie qui est supportée par une scénographie rigoureuse. Cette réalité est translucide, mais elle ne peut émerger qu’à partir de symboles, ceux-là même que le fait cultuel utilise, c’est-à-dire le support du magistère de la foi. C’est à partir de ces symboles, déployés en dehors de tout présupposé religieux et de son rituel que je présente la démarche qui permet d’accéder à l’autre aspect du vodoun.
Le plus remarquable est que les deux réalités du vodoun sont autonomes et fonctionnent indépendamment l’une de l’autre sans jamais entrer en conflit.

Laisser un commentaire